© Laurent Sauvenière L’oreille interne se divise en deux parties, la cochlée (l’organe de l’audition) et le vestibule (l’organe de l’équilibre).                      La cochlée est tapissée de cellules ciliées internes (environ 3.500) et de cellules ciliées externes (20.000).                                      Ces cellules ciliées sont reliées au nerf auditif au cerveau qui interprète alors le message.                      Nous avons donc par le biais de l’oreille le passage d’une vibration aérienne en un signal nerveux traduit par le cerveau.                                      Une exposition trop longue avec un niveau de pression sonore trop fort entraîne une altération des cellulles ciliées,                      responsable de troubles de la perception auditive. Si les cellules ciliées sont endommagées, elles ne peuvent pas se renouveler,                                      donc la destruction est irrémédiable.                                       “ Spécialiste de la prévention et de la correction auditive, je suis à votre      écoute pour répondre au mieux à vos attentes.”         Laurent Sauvenière. Audioprothésiste